ban
ban ban

Pour ne louper aucune actu, aime la page Rapelite

Rapelite sur Facebook

ban
Array

ActualitÉs à la une

Ousmane Badara (Alpha 5.20) condamne les propos du blogueur Bassem

Ousmane badara

Alpha 5.20 de son vrai nom Ousmane Badara a commenté l’opposition entre Booba et le blogueur Bassem qui a conduit à l’annulation du showcase du premier vendredi soir. Retiré du rap depuis quelques années, c’est en son nom de naissance Ousmane Badara que  l’ex-leader du Ghetto Fabulous Gang prend la parole via une vidéo diffusée dimanche sur son compte Facebook. Loin de se ranger derrière Booba il ne cautionne pas non plus les propos de Bassem envers sa communauté.

 

Aucun respect pour Booba…

Booba

Booba

Il y a de nombreuses années maintenant un clash avait rendu glaciales ses relations avec Booba. Aujourd’hui, Ousmane Badara ne le porte toujours pas dans son coeur et s’en explique « Pour moi Baboubéatrice n’est pas sénégalais, il doit aller trouver ses origines aux alentours de Tel Aviv où il veut (…) sinon il y a peut être deux Sénégal en tout cas pour moi il est pas d’ici ». Il considère que les nombreuses références de Booba à la communauté noire, à l’île de Gorée et l’esclavage etc  ne sont que du « pipeau ». Ousmane Badara n’a aucun respect pour Booba et ce qu’il représente, au delà du rap leurs valeurs humaines sont contraires  : « (…) à longueur de journée il parle de matérialisme, il n’a aucun respect pour les femmes noires, il passe toute sa vie à dénigrer les pauvres » liste l’ancien rappeur.

 

… mais il condamne les propos de Bassem.

Bassem

Le blogueur Bassem

Ousmane ne cautionne pas plus l’attitude de Bassem.  Serein mais ferme il commence : « Le mec de Lyon il a le droit de défendre ses soeurs. Par contre son discours je ne l’aime pas du tout. Même si les deux hommes partagent la même religion Ousmane Badara ne se sent en aucune façon proche du blogueur de Lyon et de sa « fausse fraternité » . Je ne suis pas son ‘frère black’, je ne suis même pas son frère en Din je pense parce que ma conception de l’islam et sa conception de l’islam n’ont rien à voir analyse t-il ».

 

 

 

Excédé par certains propos injurieux de Bassem il l’averti : « Tu insultes la communauté noire des gens qui t’on rien fait. Sache que si tu continues comme ça nous aussi on a des frères qui vont prendre des positions de telle sorte que dans des zones tu pourras pas venir ».  Selon Ousmane Badara, Bassem mélange beaucoup de choses dans ses diatribes enflammées.  Il tient à dissocier deux choses : l’aversion qu’à Bassem envers les rappeurs noirs ou non qui insultent « (ses) soeurs » et la diaspora noire : « Tu peux insulter tous les rappeurs du monde c’est ton problème. Nous en tout cas on est des vrais renois tu nous vois pas insulter les soeurs des gens donc n’insulte pas nos soeurs dans tes prochaines vidéos. » Il conclut : « Je respecte toutes les communautés qu’elle soit musulmane, pas musulmane, noire pas noire. Je  suis pas là en train d ‘insulter les gens. »

 

Un appel à ne pas mélanger tous les sujets qui peut s’avérer salutaire au vu des réactions parfois disproportionnées suscitées par ce buzz.

This is Yarakh city. Message aux internautes.

Posté par Ousmane Badara sur dimanche 27 mars 2016

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>