Les Probo
Array

ActualitÉs à la une

Booba au sujet des descendants d’immigrés : «#bruitetlodeur #cequilspensentdenous #onoubliepas»

booba

Booba

Cette nuit Booba a reposté sur Instagram l’extrait d’un discours de Jacques Chirac (ndlr : publié à l’origine sur le compte @boobapunchlines)  alors maire de Paris et Président du RPR (Rassemblement pour la République) datant de 1991. Le discours avait lieu à Orléans, devant un parterre de sympathisants du RPR. Le discours de Jacques Chirac portait sur la politique de La France en matière d’immigration.

Il avait déclaré  au sujet des familles immigrées : «Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d’or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! Si vous ajoutez à cela le bruit et l’odeur , eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez à sa place, vous auriez la même réaction. Et ce n’est pas être raciste que de dire cela. Nous n’avons plus les moyens d’honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s’impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s’il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d’une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu’ils ne paient pas d’impôt !»

 

 

Des déclarations qui avaient été dénoncées par la gauche et jugées racistes pour beaucoup. Booba y fait d’ailleurs allusion dans son morceau Billets Violets «Bruit et l’odeur #JacquesChirac Double moteur : Jack, pirates». Sur son post Instagram, le duc de Boulogne écrit : « #bruitetlodeur #jacqueschirac #président #jackpirates #cequilspensentdenous #guerlainpinpin #lafranceauxratpis #libertédexpression #pitbull #billetsviolets #onoubliepas» .

 

 

Une façon sans doute de rappeler que même si il communique peu sur le sujet en média, il n’en pense pas moins. L’intégration des descendants des anciennes colonies françaises reste un sujet sensible et provoque parfois des dérapages des politiques comme Jacques Chirac  ou des personnalités publiques comme Jean-Paul Guerlain qui avait déclaré sur la communauté noire : «Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin…».

 

 

Le rappeur a toujours été perplexe dans ses interviews sur le concept d’intégration à la francaise. Dans une interview au Grand Journal datant de 2013 Booba avait déclaré : «La France a toujours été un pays raciste (…) on en parle pas beaucoup mais pour nous c’est la routine». En utilisant le hastag, #libertédexpression Booba s’exprime peut être à sa façon sur le débat qui divise actuellement la France au sujet de la notion de liberté d ‘expression. Certains considèrent qu’elle serait à géométrie variable et qu’elle ne s’appliquerait pas à tous les sujets et dans toutes les situations. Pour d’autres, elle est clairement définie et encadrée par les textes législatifs.

 

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

1 reponse pour Booba au sujet des descendants d’immigrés : «#bruitetlodeur #cequilspensentdenous #onoubliepas»

  1. Fady

    A noté la petite référence au sketch de Dieudo’ ^^
    https://www.youtube.com/watch?v=bqKN3Ui1zMM