Menu

Top actus

Rohff : « Booba préfère la guerre à distance, virtuelle »

Rohff : Booba préfère la guerre à distance, virtuelle.

 

 

Après Booba, c’est au tour de Rohff de s’exprimer sur le magazine hebdomadaire français : Voici.

 

 

Dans cette interview écrite, le rappeur du 94 ne mâche pas ses mots envers le Duc de Boulogne. En effet, Rohff décrédibilise Booba en déclarant qu’il est un vendeur précoce mais aussi un rappeur incomplet et ne se retient pas de le dénigrer :

 

 

« Pour me péter la gueule, il faudrait déjà qu’il me voie ! Ce n’est pas faute de le lui avoir proposé, mais Booba n’est pas quelqu’un qui a la culture des rendez-vous. Il préfère la guerre à distance, virtuelle. En fait, lui et moi sommes très différents. Nous n’entrons pas en ­studio pour les mêmes raisons. Chez lui, tout est marketing. » [...] « C’est un vendeur précoce. Il fait des bonnes premières ventes et après, il n’y a plus personne. » [...] « Ça a commencé quand il a voulu se frotter à moi musicalement. Il a cru m’humilier en sortant son album le même jour que le mien : le Code de l’horreur. Il a joui de mon absence et mon retour l’a fait tomber de son nuage. Plus tard, il a jubilé sur le semi-échec de mon album, La Cuenta, et j’ai compris que j’étais dans sa ligne de mire… Ce mec ­attribue des notes aux autres alors que comme rappeur, il est super incomplet. Il ne parle que de sa petite personne, mais n’est pas si intéressant que ça. »

 

 

De plus, le natif du Val De Marne écorche de manière subtile le rappeur Doc Gynéco sur son orientation politique et non musicale :

 

 

« Forcément, quand tu as chanté la banlieue comme Gynéco, il est normal que les gens ne comprennent pas ton choix pour un Sarkozy qui prône la tolérance zéro en banlieue en bombant le torse… »

 

 

Pour finir, Housni M’KOUBOI aborde le cas La Fouine et Popstar . Quand le journaliste lui demande si l’émission n’a pas entachée la crédibilité rap de Laouni MOUHID il répond:

 

« Oui, j’ai pensé ça comme tout le monde… Mais il peut le faire, parce qu’au même titre que Doc Gynéco, il a toujours montré qu’il était ouvert, plus que d’autres, plus que moi. »

 

 

Pour lire l’intégralité de l’interview, veuillez vous rendre sur le lien suivant :

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/rohff-booba-pour-me-peter-la-gueule-il-faudrait-deja-qu-il-me-voie-511464/%28page%29/2

 

Autres actus