ban
ban ban

Pour ne louper aucune actu, aime la page Rapelite

Rapelite sur Facebook

ban
Array

ActualitÉs à la une

Recadré par son label, Jul lui répond : «Je me suis fait tout seul, je fais mes instrus mes textes et le reste»

Jul

Jul

A la surprise générale, Jul annonçait jeudi qu’il quittait son label Liga One et qu’il allait continuer sa carrière en solo. Une annonce qui est mal passée auprès de son label qui a publié un communiqué sur sa page Facebook vendredi soir pour lui rappeler ses obligations.  

 

Le label Liga One recadre sèchement Jul

 

«Les uns comme les autres ne peuvent se séparer au gré de leurs humeurs qu’elles que soient les circonstances» écrit le label. Sans doute pour souligner le fait que d’un point de vue juridique et contractuel le rappeur est encore lié à la Liga One. Le label marseillais rappelle également à travers ce communiqué qu’il a participé activement au développement et au succès de Jul ; notamment grâce à des showcases «très rémunérateurs.» Pour conclure ce communiqué, le label ordonne à son artiste de  «cesser toute diffusion mensongère.» 

 

 

COMMUNIQUE DU 19 JUIN 2015 EN REPONSE AU POST DE JUL SUR FACEBOOK La LIGA ONE rappelle non sans une certaine émotion…

Posted by Liga One Industry on vendredi 19 juin 2015

 

Jul répond à son (ex?) label Liga One

 

Quelques heures plus tard Jul, a répondu également sur Facebook au label Liga One. D’un point de vue contractuel, qu’il soit encore lié ou pas à son label, l’artiste marseillais semble peu se soucier de ce point crucial. Il explique qu’il va «continuer la musique quitte à vendre (ses) cd dans la rue.» Jul ne donne pas d’explications sur les raisons qui l’ont poussé à quitter son label mais il précise qu’il n’y a pas d’histoire d’argent là dessous. «J’ai vendu près de 400 000 cd en 1 an et je suis tjr au quartier» écrit-il pour se justifier.

 

En outre, il répond aux déclarations de Liga One qui disait dans son communiqué avoir une responsabilité importante dans son succès. Reconnaissant volontiers avoir eu besoin de l’aide du label pour sortir des disques au début, il estime après ses «plus de 400 000 disques» vendus que le label a largement récupéré son investissement de départ le tout additionné à des bénéfices colossaux. Musicalement, il ne devrait rien à son label , «mais avànt Liga one j’ai fait plus de 400 sons dans la musique ils m’ont rien appris comme je l’ai dit je me suis fait tt seul je fais mes instrus mes textes et le reste» souligne Jul. Liga One n’a pour l’heure pas réagi à ces nouvelles déclarations.

 

Le communiqué intégral de Jul :

Bon : sachez que ont peut faire tt ce qu’on veut sur moi écrire des statuts en disant que je suis en traitre en piratant…

Posted by JUL (saint Jean La Puenta) on vendredi 19 juin 2015

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>