Menu

Top actus

Les indiscrétions d’Oxmo Puccino : il nous raconte la journée déclic qui l’a décidé à faire du rap

20 ans après la sortie de son album classique Opéra Puccino, Oxmo Puccino réédite ce dernier. Issu de la respectée écurie Time Bomb, l’artiste a su tracer son chemin en solo en réussissant à perdurer avec son style : une plume affûtée, profonde et imagée qu’on peut notamment constater dans son titre L’enfant seul. Autre éléments qui expliquent sa longévité un univers musical qui n’hésitait pas à s’affranchir des « codes du rap » et un travail visuel atypique. Récemment un remix de 24 Heures à Vivre a été publié par Oxmo avec comme invités Rémy, Jazzy Bazz, Demi Portion, et Pit Baccardi, signe que sa musique dépasse les générations et qu’il reste un artiste très respecté dans le milieu rap français. Originaire du 19ème arrondissement de Paris, ayant collaboré avec la majeur partie des artistes de la discipline, Oxmo nous raconte ses débuts. L’équipe 113/Mafia K’1fry a visiblement joué un rôle important dans son lancement.

Oxmo Puccino

Oxmo Puccino : J’ai toujours été très proche de la famille 113/Mafia K’1fry.A l’époque traînant quotidiennement dans le 94. Le trajet Danube- Orly par le RER C et le 183, était déjà un véritable voyage en soi. J’étais parti à Lausanne accompagner Kery James, Manu Key, Hammadoune Sidibé quelques autres potes du quartier rejoindre d’autres amis suisses pour un concert hommage pour Mo, notre ami très cher que nous venions d’enterrer. Ce jour-là il avait tellement neigé que le concert avait été annulé et l’ambiance était forcément peu joyeuse. On avait rien à faire. On était coincé dans une sorte de centre social à désespérément attendre que la neige cesse de tomber. Juste avant que l’on ne commence à s’ennuyer, sans musique, Kery a s’est mis à rapper toute la journée . Freestyle acapella, de temps en temps Manu beat boxait ou prenait quelques fois le relais. Il a mis une ambiance de fou, la journée est passé en un éclair Il devait avoir 17/18 ans mais sa réputation n’était déjà plus à faire. Il était technique, charismatique, puissant. Cela faisait quelques mois que j’écrivais sans objectif précis. Kery et Manu m’avaient alors déjà encouragé à prendre le micro mais j’étais trop timide pour ça. Ce jour-là j’ai été témoin du pouvoir des mots, leur déclamation . Un déclic.

A noter que Oxmo Puccino sera en concert à l’Olympia 29 et 30 juin pour les 20 ans d’Opera Puccino : http://oxmo.net

Autres actus