ban
ban ban

Pour ne louper aucune actu, aime la page Rapelite

Rapelite sur Facebook

ban
Array

ActualitÉs à la une

Booba : «Avec Kaaris, j’ai joué aux échecs, je l’ai attaqué jusqu’à ce qu’il soit dans une impasse»

Booba - Les Inrocks /Jeffery Salter

Booba – Les Inrocks /Jeffery Salter

Dans le cadre de la promotion de D.U.C son prochain album Booba a accordé une interview au magazine les Inrocks. Dans cette entretien réalisé début janvier le magazine retrace avec l’artiste son parcours à travers des anecdotes inédites. De ce fait, de nombreux acteurs qui ont connu Booba interviennent : Zoxea, Jean Pierre Seck, Pedro Winter et bien d’autres. Divers sujets sont abordés au cours de ce portrait. Sa rencontre «dans un bus» avec Ali notamment, grâce à Egosyt du groupe Coup d’Etat Phonique. Il revient aussi sur leur séparation après l’album MAUVAIS OEIL : «Les différences avec Ali existaient dès le début, elles se sont accentuées quand il est entré à fond dans la religion. A partir de là, ça ne voulait plus rien dire.»

 

 

La rixe ave Zoxea

Entouré à ses débuts par Zoxea et son frère Melopheelo dans le collectif Beat de Boul, Kopp explique la raison pour laquelle leurs relations se sont détériorées après la création du premier album de Lunatic SORTIS DE L OMBRE. Il raconte : «Avec Ali, on kiffait bien le disque mais on avait travaillé dans des conditions rudimentaires, dans un cagibi. Peu après l’enregistrement, on est tous parti à New York pour visiter des studios. A notre retour, on a eu envie de tout réenregistrer avec un vrai son mais Zoxea n’était pas d’accord.»  Persistant, Booba se rend au domicile de Zoxea pour lui réitérer leur souhait. Sans succès, chacune des parties resté campée sur ses positions après ce de dialogue de sourd. Quelques heures plus tard, les deux hommes se croisent dans une rame de métro puis décident de régler ce différent sur le quai. Zoxea raconte «Un pote m’a filé une lacrymo, je l’ai gazé», s’en suit une rixe dans les escaliers du métro qui mettra un terme à leur association. Néanmoins, en 1997, le King de Boulogne sera présent au procès du futur Duc de Boulogne. Booba comparaissait pour avoir braqué un taxi. Zoxea explique : «On était restés sur une embrouille mais je suis venu le soutenir. Il avait un visage fier et ne laissait paraître aucune émotion. C’est là que j’ai constaté son changement de personnalité, il était dur. Ce n’était plus le même homme.»

 

 

Le clash avec Kaaris

Des années plus tard, Booba enchaînera les succès en groupe ou en solo. Il compilera également les périodes de clashs. «J’arrête les carrières à mon actif j’ai deux trois cadavres Nombreux sur ma liste Rappeurs, producteurs et quelques journalistes», rappait-il dans Paname. Dernier rival en date, Kaaris qui d’après interprétation de ses mots serait sa création. Le rappeur de  Sevran n’aurait pas apporté son soutien à Booba alors en période de clash avec Rohff et La Fouine «Nous avions organisé une interview pour qu’il marque son soutien, mais il flippait. Ce mec, je l’ai fait, je l’ai modelé et il a refusé de se mouiller.» Kaaris, contacté par les Inrocks,  répond qu’il n’avait «pas envie de le suivre aveuglément car dans sa carrière Booba à lâché tout le monde.» Très dur envers son ex acolyte, qu’il considère être «une baltringue» Booba révèle sa stratégie pour le pousser dans ses retranchements : «Avec Kaaris, j’ai joué aux échecs, je l’ai attaqué jusqu’à ce qu’il soit dans une impasse. Il était obligé de me répondre.» Sûrement à bout de nerfs, Kaaris réalisera une vidéo où il promettait à Booba de lui «briser les os». Depuis les deux hommes ne se sont pas rencontrés.

 

 

Booba, manipulateur ?

Ces déclarations sur la stratégie qu’il a mis en place pour provoquer une réaction de Kaaris, tendent à confirmer le portait que certains dressent parfois de lui. On le dit manipulateur, fin calculateur, soliste. Lui s’en défend : «Si je suis solitaire c’est malgré moi et sans doute parce que je suis attaché à ma vision des choses. Tout le monde ne peut pas me suivre. Ça aurait été cool d’être à Miami aves les mecs du label 45 Scientific, mais je préfère être ici tout seul que dans le trou avec eux. Je n’ai jamais mis de croix sur les gens, mais si j’essaie de te donner un conseil et que tu ne m’écoutes pas, la croix se dessine toute seule.» 

 

 

Les attentats de Paris

Hasard de l’actualité cette interview a été réalisée juste après les attentas de Paris, début janvier et avant la grande marche républicaine qui a suivi. Sur la question de l’intégration le rappeur des Hauts de Seine qui dit avoir subi le racisme de nombreuses fois tire la sonnette d’alarme : «Je vais suivre çà a la télévision mais, pour moi, c’est un peu foutu. En France les communautés ne se comprennent pas. Les divisions sont ancrées trop profondément dans la société.» 

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>