ban
ban ban

Pour ne louper aucune actu, aime la page Rapelite

Rapelite sur Facebook

ban
Array

ActualitÉs à la une

Jhon Rachid : «J’aurais voulu être rappeur mais malheureusement je n’ai pas ce talent»

Nouvelle Websérie créée par Rapelite.com appelée « CinElite » . Ce nouveau format est destiné à mettre en avant les acteurs, humoristes, youtubeurs, réalisateurs, producteurs issus du monde de l’audiovisuel ou d’internet ayant un lien avec l’univers des cultures urbaines. Ces personnages, adeptes de ce mouvement,  se livreront en exclusivité pour Rapelite.com. La saison 2 est consacrée à Jhon Rachid, humoriste et youtubeur à succès. Ses vidéos cartonnent sur le web avec plus de 37 millions de vues et sa websérie J’ai mal au rap connait un large succès depuis son lancement en janvier 2014. Nous sommes parti à la rencontre de Mohamed Ketfi qui pour l’interview est accompagné de Kaza son co-auteur.

Jhon Rachid

Jhon Rachid

Ses vidéos étant suivies par des millions d’internautes, Jhon Rachid est conscient de la responsabilité qui lui incombe, la capacité à pouvoir influencer son public l’oblige à «ne pas dire n’importe quoi.»

 

Son succès lui apporte même son lot de péripéties inattendues. Parfois des rappeurs en herbe  l’abordent dans la rue ou lui envoient leurs réalisations. «Evidemment que je peux les mettre en avant mais ce n’est pas mon métier ce n’est pas mon rôle» raconte l’humoriste.

 

A l’inverse de certains de ses confères Jhon Rachid s’interdit de traiter quelques sujets. «Tout ce qui est religion, sexe etc je m’en éloigne , c’est ma nature. Moi je suis calme, je suis dans une famille très rigoureuse et droite» explique t-il.

 

Pour finir, Mohamed Ketfi se revendique «apolitique à mort». En revanche, il se réserve le droit de dénoncer certains sujets d’actualités qui l’ont interpellé«Quand je fais des trucs politiques c’est vraiment quand ça me touche. Quand on entend des grosses conneries de Nadine Morano ou d’autres ça nous fout la haine et donc on le fait et on met des piques.» La situation actuelle du pays a finit par doucher le peu d’espoir qu’il avait encore en la politique. Désabusé, il déclare «Quand la gauche est passé j’étais super content mais c’est pire. On a du mal en croire la politique.»

Vous pouvez réagir à cette interview sur Twitter en accompagnant votre tweet du hastag #jhonrachidrapelite. Vos commentaires, impressions sont les bienvenus. Merci à tous d’avoir suivi cette websérie.

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>