ban
ban ban

Pour ne louper aucune actu, aime la page Rapelite

Rapelite sur Facebook

ban
Array

ActualitÉs à la une

Blacko : « Certains mélangent tout, ils font du cinéma à l’intérieur de la musique »

BLACKO

Quelques mois après avoir sorti son EP LE TEMPS EST COMPTE, Blacko revient avec un nouveau projet le 6 novembre prochain. Cette fois-ci c’est un album intitulé DUALITE que l’ex-membre de Sniper revient devant notre caméra. Quatre titres de l’EP sont présents sur cet album, qui contient de multiples titres au format single.  « Je ne m’autoproduit pas donc je n’ai pas le dernier mot » explique Blacko qui estime qu’il y a « trop de morceaux » au format single dans son projet.

 

Absent de longue années du monde de l’industrie musicale Blacko semble devoir se réhabituer aux codes de celle-ci : rendu des projets, production d’un projet, invitations des artistes. Son morceau Vétérans all stars où il comptait invité de nombreux anciens n’a pu aboutir, une « utopie » dit-il après coup. « On a prit le train de en cours de route on va s’adapter au rythme de croisière » rassure Blacko.

 

L’artiste nous parle aussi de la réconciliation avec Aketo et Tunisiano. Malgré un concert commun une réunification n’est toujours pas d’actualité et des distances ont été reprises depuis, « on a pas les mêmes attentes au niveau de la musique », explique Blacko. Enfin un débat s’engage avec l’artiste autour de l’écrit des rappeurs. La sincérité est-elle encore primordiale? Le rappeur personnage n’est-il pas de plus en plus en vogue? Qu’importe, pour Blacko, cette tendance est néfaste.

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

1 reponse pour Blacko : « Certains mélangent tout, ils font du cinéma à l’intérieur de la musique »

  1. doucin

    Gims est la preuve qu’on peut vendre avec des messages positifs.
    La trap c’est terminé, le rap hardcore aussi…et tant mieux, le fond puait la merde.