Pour ne louper aucune actu, aime la page Rapelite

Rapelite sur Facebook

Array

ActualitÉs à la une

Dossier : Jean-Claude Van Damme devient Jean-Claude Van Johnson

Jean Claud Van Johnson

Jean Claude Van Johnson

 

 

Rendu célèbre par sa maîtrise des arts martiaux et de sa souplesse dans Bloodsport en 88, Jean Claude Van Varenberg dit Van Damme ,  n’a de cesse de faire réagir les « pros » et les « anti » par ses interventions télévisées très inspirées et  ses récentes apparitions. Après quatre ans d’absence sur nos écrans, Mr. « Aware » revient sur nos écrans dans une comédie dramatique produite par  Amazon (The man  in th high castle, House of God) dans laquelle il campe son propre rôle n’ en déplaise à ses détracteurs. Voici un bref résumé pour vous mettre dans le bain :

 

 

Jean Claud Van Johnson

Jean Claude Van Johnson [1]

 
 
 

Jean-Claude Van Damme, star planétaire en fin de carrière, passe le plus clair de son temps à errer seul dans son immense propriété entouré de reliques lui rappelant ses nostalgiques années à son meilleur niveau. Mais ce que le commun des mortels ignorait jusque là, c’est que l’acteur belge mène une double vie loin des strasses et des paillettes. Il est Jean-Claude Van Johnson, un agent secret. Après deux ans d’inactivité, il décide de reprendre du service dans l’espoir de renouer avec une collaboratrice dont il est amoureux. Alors qu’en est-il de ce pilote ?

 
 

Jean Claud Van Johnson

Jean Claude Van Johnson [2]

 
 
 

Ce pitch résume à lui seul , le ton de cette comédie signée Dave Callaham (The Expendables, Godzilla).  Une série OVNI dans le paysage actuel , restaurant tout le charme des films d’actions de l’époque, frôlant  à des moments le « too much » mais ce n’est qu’un détail parce qu’on aime ça.

 

 

Jean Claude Van Johnson

Jean Claude Van Johnson [3]

 

 
 
Il faut dire que pour Dave Callaham avoir Jean-Claude Van Damme dans son projet, c’est du pain Béni. L’acteur est convaincant dans son jeu  jonglant entre sensibilité et auto-dérision.

 

 

Jean Claude Van Johnson [4]

Jean Claude Van Johnson [4]

 

 
 
L’autodérision est l’élément central du pilote. Tout tourne autour de son image qu’il n’hésite pas  confronter à la dure réalité de la vie offrant des scènes tordante de rire. Comme son ami , Arnold Schwarzegger dans The Last Action Hero, il rejoue des scènes cultes de la littérature anglo-saxonne.

 

 

Arnold Schwarzenegger

Arnold Schwarzenegger

 

 

Avec « Schwarzi », on eu avait le droit à un Hamlett badass version soap Opéra, ici, JCVD nous offre son interprétation bien à lui de Huckleberry Finn tiré des aventures de Tom Sawyer.

 

 

Jean Claude Van Johnson [5]

Jean Claude Van Johnson [5]

 

 

 

L’histoire ne marque hélas pas les esprits par son manque d’originalité mais est-ce vraiment un mal ? Elle est simple, efficace et convaincante. Le réalisateur pousse jusqu’au limite la caricature a commencer par les personnages mais également dans les mouvements de caméra et l’étalonnage rappelant à s’y méprendre aux films d’espionnages des années 80.  Le réalisateur s’est fait plaisir en parsemant son récit d’une multitude de références. Reste à savoir si vous, fans ou cinéphiles de la première heure, les trouverez.

 

 

Jean-Claude Van Johnson [6]

Jean-Claude Van Johnson [6]

 

 

Le dernier point positif de ce pilote, ce sont ses grilles de lecture. Généralement quand vous regardez une comédie, vous vous dites qu’il n’est pas utile de réfléchir ou de se creuser les méninges mais avec Jean-Claude Van Johnson, vous aurez le choix : regarder sur le ton de l’humour bien amené ou alors sur le ton du drama. Car le thème principal est la fuite. Fuir sa condition, lutter contre la vieillesse, enfiler plusieurs casquettes pour redonner sens à sa vie.

 

 

Jean-Claude Van Johnson [7]

Jean-Claude Van Johnson [7]

 
 
 

Pour conclure, Jean-Claude Van Johnson mérite plus qu’un simple pilote, un véritable bol d’air frais dans ce paysage audiovisuel entre tradition et modernité. Un JCVD toujours « aware », des acteurs très justes accompagnés d’un scénario simple mais efficace.

 

 

 

 

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

1 reponse pour Dossier : Jean-Claude Van Damme devient Jean-Claude Van Johnson

  1. Appart des apparitions de temps en temps dans des films gros budgets, il fait son beur dans des films juste à éviter ! C’est bien dommage.