Pour ne louper aucune actu, aime la page Rapelite

Rapelite sur Facebook

Array

ActualitÉs à la une

[Critique] CHOUF: Marseille sous haute tension !

CHOUF

CHOUF

Après BYE-BYE en 1995 et KHAMSA en 2009, voici que l’épopée Marseillaise s’achève le 5 octobre prochain, avec la sortie en salle de CHOUF, nouvelle production du réalisateur engagé : Karim Dridi.

Karim DRIDI

Karim DRIDI

Le film a été projeté mardi dernier en avant première, au cours d’une séance présidée par Karim Dridi lui-même devant une salle pleine à craquer. Ce film s’ajoute comme le troisième et dernier volet d’ une trilogie située au cœur des quartiers sensibles dans la cité Phocéenne créée par le réalisateur, il y a 11 ans. Pour vous chers cinéliters, nous avons assisté à la projection.

CHOUF [1]

CHOUF [1]

Résumé de CHOUF :

CHOUF [2]

CHOUF [2]

 Chouf, ça veut dire « regarde » en arabe. C’est le nom des guetteurs des réseaux de drogue de Marseille. Sofiane, 24 ans, brillant étudiant, intègre le business de son quartier après le meurtre de son frère, un caïd local. Pour retrouver les assassins, Sofiane est prêt à tout. Il abandonne famille, études et gravit rapidement les échelons. Aspiré par une violence qui le dépasse, Sofiane découvre la vérité et doit faire des choix.

CHOUF [3]

CHOUF [3]

Plus de dix ans maintenant que les thèmes de la délinquance et du banditisme sont traités dans le cinéma français. Tantôt comédies, tantôt actions, ces films peinent à raviver l’intérêt autour de ce sujet susciter par La haine de Matthieu Kassovitz (1994). Cependant Chouf, pourrait être la surprise de cette année. Ici pas de sensationnalisme, pas de ralenti ou de répliques pompeuses, bienvenue dans le cinéma vérité, l’authenticité et la captation de la réalité.

 

Toute l’histoire est un agglomérat de récits vécus de près ou de loin par le réalisateur qui n’a d’ailleurs pas hésité à s’implanter au cœur d’une cité durant près de trois ans afin de s’imprégner de l’atmosphère. Le but ? Suivre le quotidien de ces jeunes, ainsi que visiter certaines associations de femmes, marquées par la disparition de proches lors de divers règlements de comptes  sombrant la cité phocéenne, dans un chaos permanent.

CHOUF [4]

CHOUF [4]

Autre particularité à ajouter à ce film, son casting composé essentiellement de comédiens amateurs révélés au cours des ateliers animés par Karim Dridi durant son long séjour.

A gauche Sofian Khammes

A gauche Sofian Khammes

Seulement deux acteurs professionnels ont été casté; Simon Abkarian (le libanais) et Sofian Khammes (Sofiane) le personnage principal. Dépourvus de complexes, ces acteurs sont d’une incroyable justesse dans le jeu et dans l’émotion transmise. On est convaincu durant tout le long du métrage depuis l’acheminement du plan à son exécution. Le film prend des airs de western urbain avec ces scènes de fusillades intenses telles des envolées lyriques.

CHOUF [5]

CHOUF [5]

Sofiane est un cas assez atypique, un personnage complexe, assis dans l’entre deux mondes. Il excelle dans ses études mais ne s’épanouit pas socialement. Dans un premier temps , élément perturbateur pour la tranquillité des dealers locaux, il parvient plus tard à acquérir le respect de ces derniers grâce à ses connaissances dans le commerce et le marketing.

CHOUF [6]

CHOUF [6]

Ce troisième volet apporte un regard nuancé et à la fois cru à ce milieu méconnu mais sujet aux fantasmes les plus farfelus. On prête à Chouf, des allures de tragédie grecque moderne avec cette question de la fatalité, du déterminisme social et de la vengeance. Ce film percutant, intelligent, transpirant de sincérité et de poésie pourrait avec le temps, s’imposer comme la nouvelle référence du genre .

Colby.

Comments

comments

D'autres actualités à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>